Years to
Visual Artists
1843 Volume I

21, 22 juillet : « Théâtres [suite], Léila ou la Péri, ballet fantastique en deux actes, par MM. Théophile Gautier et Coralli, musique de M. Burgmüller, décorations de MM. Séchan, Diéterle, Despléchin, Philastre et Cambon. (Académie royale de Musique)... » (p. 331)
C p. 332
Académie royale de Musique. — La Péri, ballet fantastique. — 2e acte. — Pas de l’abeille : Mademoiselle Carlotta Grisi.
11,5 x 7,4 cm
1843 Volume II

42, 16 décembre : « Voyages en Zigzag, par M. Töpffer. » (p. 251)
B p. 252
[Un ballet italien.]
Rodolphe Töpffer
5,2 x 7,5 cm
1844 Volume III

67, 8 juin : « Courrier de Paris. » (p. 227)
A p. 228
Mademoiselle Taglioni, dans la Sylphide.
14,6 x 10,5 cm
1844 Volume IV

90, 16 novembre : « Les Coulisses de l’Opéra. » (p. 170)
I p. 173
Profil de danseuse.
P. S. Germain
8,5 x 6,5 cm
J p. 173
Profil de danseur.
6,7 x 4,6 cm
K p. 173
Une Bayadère lorgnant le public.
Eugène Forest
6,6 x 5,8 cm
1844 Volume IV

96, 29 décembre (suite) : « Courrier de Paris. » (p. 259)
B p. 260
Miss Clara Webster, danseuse de Drury-Lane.
14,1 x 7,2 cm
1845 Volume IV

100, 25 janvier : « Théâtres. Les petites danseuses allemandes (Théâtre de l’Opéra)... » (p. 327)
B p. 328
Académie royale de musique. — Les Danseuses viennoises. — Le pas des fleurs.
8,4 x 15 cm
C p. 328
Danseuses viennoises. — L’allemande.
8,6 x 7,6 cm
1846 Volume VIII

198, 12 décembre : « Résidences impériales d’automne en Russie. » (p. 231)
A p. 232
Représentation d’un ballet dans les appartements de Tsarskoé-Sélo.
13,5 x 18 cm
1847 Volume X

237, 11 septembre : « Résurrection de l’Opéra, caricatures par Cham. (p. 28)
N p. 29
Réapparition du célèbre danseur Perrot dans le ballet de Giselle.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
8,7 x 6,9
1847 Volume X

247, 20 novembre : « Chronique musicale. » (p. 183)
B p. 184
Opéra-National. — Gastibelza, acte 2e. Chant : le roi, M. Junca ; le comte, M. Pauly ; don Alvar, M. Fosse ; Matteo, M. Delsarte ; Paquita, Mad. Hetzel. — Danse : M. Lerouge, Mlle Richard.
Henri Valentin
13,8 X 22,7 cm
1848 Volume X

261, 26 février : « Les Cinq Sens, ballet de l’Opéra où l’on trouve tous les sens imaginables, excepté le sens commun. — Analyse par Bertall. » [caricatures] (p. 405)
A p. 405
Premier tableau. 1. Corps de balais choisi au lorgnon par M. Duponchel.
Bertall [Albert d'Arnoux]
6,7 x 7,8 cm
B p. 405
2. Elfrid couché s’embête.
Bertall [Albert d'Arnoux]
3,3 x 6,6 cm
C p. 405
3. Jacobus, qui ne manque pas d’un certain sens, approuve les agaceries provocatrices de ces dames.
Bertall [Albert d'Arnoux]
2,8 x 6,2 cm
D p. 405
4. Et applaudit à leur gracieuse gymnastique.
Bertall [Albert d'Arnoux]
5,6 x 7,8 cm
E p. 405
5. Un ambassadeur vient offrir à Elfrid la main et la couronne de sa souveraine.
Bertall [Albert d'Arnoux]
4,6 x 4,1 cm
F p. 405
6. Griseldis chippe la couronne d’or et y substitue sa couronne de fleurs et son portrait daguerréotypé.
Bertall [Albert d'Arnoux]
3,7 x 3,3 cm
G p. 405
7. Le prince se croit d’abord victime d’un vol au bonjour, mais à la vue du portrait il refuse couronne et princesse.
Bertall [Albert d'Arnoux]
4 x 2,7 cm
H p. 405
8. Le roi se fâche ; le prince se précipite dans ses bras et il pardonne.
Bertall [Albert d'Arnoux]
4 x 4,2 cm
1848 Volume X

261, 26 février (suite) : « Les Cinq Sens, ballet de l’Opéra où l’on trouve tous les sens imaginables, excepté le sens commun. — Analyse par Bertall. » [caricatures] (p. 405)
I p. 405
9. Pendant tout ce temps Griseldis fait les pointes les plus spirituelles.
Bertall [Albert d'Arnoux]
8 x 6,4 cm
J p. 405
Deuxième tableau. 10. Le prince, atteint et convaincu de manquer de sens, part pour en chercher avec Jacobus.
Bertall [Albert d'Arnoux]
3,5 X 4,2 cm
K p. 405
11. Griseldis lui chante un air avec accompagnement d’orgue de barbarie.
Bertall [Albert d'Arnoux]
3,5 x 4,5 cm
L p. 405
12. Elfrid, en regardant le portrait, trouve la voix très ressemblante ; il a trouvé l’ouïe.
Bertall [Albert d'Arnoux]
3,2 x 4,6 cm