Years to
Visual Artists
1847 Volume IX

218, 1er mai : « Transformation du Cirque national en Théâtre lyrique, par Cham. » [caricatures] (p. 141)
J p. 141
— Je croyais que vous vouliez encourager les jeunes compositeurs ? — Eh bien ! monsieur, ne jouons-nous pas les opéras que Rossini, Auber, Adam, ont composés dans leur jeunesse ?
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
8,4 x 6 cm
1850 Volume XVI

408, 21 décembre (suite) : « Actualités. — Caricatures par Stop. » (p. 396)
D p. 396
Stratagème employé par un dilettante pour entendre la première représentation de l'Enfant prodigue.
Stop [Louis Pierre Gabriel Bernard Morel-Retz]
9,1 x 6,4 cm
E p. 396
Un chœur supprimé dans la partition.
Stop [Louis Pierre Gabriel Bernard Morel-Retz]
8,9 x 7,6 cm
F p. 396
— J’arrive exprès de province pour voir l’Enfant prodigue. — Hélas ! mon bon, tous les enfants prodigues de Paris ayant voulu voir leur patron, les places sont retenues pour toutes les représentations.
Stop [Louis Pierre Gabriel Bernard Morel-Retz]
9 x 7,6 cm
1855 Volume XXVI

650, 11 août : « Revue des théâtres, par Marcelin. » [caricatures] (p. 108)
1856 Volume XXVIII

698, 12 juillet : « Revue des théâtres, par Marcelin. » [caricatures] (p. 28)
A p. 28
[Opéra-Comique. — <i>Manon Lescaut</i>.] Monsieur Scribe arrangeant Manon Lescaut.
Marcelin [Émile Planat]
8,9 x 7 cm
B p. 28
[Opéra-Comique. — <i>Manon Lescaut</i>.] Manon Lescaut s’habille et se déshabille... Couleur locale.
Marcelin [Émile Planat]
4 x 3,5 cm
C p. 28
[Opéra-Comique. — <i>Manon Lescaut</i>.] Manon Lescaut se préparant à la mort.
Marcelin [Émile Planat]
3,6 x 3,8 cm
D p. 28
[Opéra-Comique. — <i>Manon Lescaut</i>.] Le marquis Dérigny, un séducteur-Montyon.
Marcelin [Émile Planat]
3,5 x 2, cm
E p. 28
[Opéra-Comique. — <i>Manon Lescaut</i>.] Le dernier tableau. — Le théâtre représente le sein d’un désert. À droite, un rocher ; à gauche, un simple.
Marcelin [Émile Planat]
8,5 x 7 cm
1857 Volume XXX

763, 10 octobre : « Revue des théâtres, par Marcelin. » [caricatures] (p. 252)
F p. 252
Reprise d'<i>Haydée</i>. À la réussite des matelottes.
Marcelin [Émile Planat]
4,1 x 3,4 cm
N p. 253
<i>Marco Spada</i>. Il est beau comme un Schnetz de la première manière.
Marcelin [Émile Planat]
6,7 x 4,3 cm
O p. 253
Opéra. — <i>Marco Spada</i>. Un duel au pied entre madame Ferraris et madame Rosati.
Marcelin [Émile Planat]
6,4 x 10,2 cm
1858 Volume XXXI

776, 9 janvier : « Revue des grands théâtres, par Marcelin. » [caricatures] (p. 29)
C p. 29
Opéra. — <i>Le Cheval de bronze</i>. Ce jeune Chinois résiste aux séductions de Mme Ferraris et du corps de ballet ; ce n’est donc pas un homme !
Marcelin [Émile Planat]
6 x 11,7 cm
1862 Volume XL

1011, 12 juillet : « Revue trimestrielle, passée par Cham. » [caricatures] (p. 28)
C p. 28
Steeple-chase à la Marche entre M. Auber et M. Meyerbeer.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 8,6 cm
E p. 29
Le répertoire du Théâtre-Lyrique devenant plus riche que celui de l’Opéra-Comique qui ne compte qu’un <i>Maçon</i>, tandis que lui va en avoir plusieurs.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 10,2 cm
1895 Volume CV

2728, 8 juin : « Le centenaire de l’Institut, par Henriot. » [caricatures] (p. 3)
A p. 3
L’Académie de musique : Wagner écrasant le vieux répertoire.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
4 x 4,7 cm