Years to
Visual Artists
1862 Volume XL

1011, 12 juillet : « Revue trimestrielle, passée par Cham. » [caricatures] (p. 28)
C p. 28
Steeple-chase à la Marche entre M. Auber et M. Meyerbeer.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 8,6 cm
D p. 28
Faut-il qu’il soit ingrat ce M. Félicien David ! Devoir sa fortune au <i>Désert</i> et occasionner maintenant la foule !
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 8,5 cm
E p. 29
Le répertoire du Théâtre-Lyrique devenant plus riche que celui de l’Opéra-Comique qui ne compte qu’un <i>Maçon</i>, tandis que lui va en avoir plusieurs.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 10,2 cm
1862 Volume XL

1028, 8 novembre : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 316)
A p. 316
Le théâtre de Bade. Le souffleur aux acteurs : Messieurs, faites votre jeu.
6,8 x 9,4 cm
B p. 316
L'orchestre à la source. « Quel cauchemar ! venir vous jouer des valses, comme si les eaux de la source ne vous tournaient déjà pas assez le cœur. »
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 6,4 cm
C p. 317
Les avantages du ventilateur dans les nouveaux théâtres de la place du Châtelet.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 7,8 cm
D p. 317
Les canards de la rivière venant fraterniser avec leurs nouveaux voisins les canards du Théâtre-Lyrique.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 7,2 cm
1863 Volume XLI

1037, 10 janvier : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 28)
A p. 28
« Quelle horreur ! le fumiste qui tapote sur mon piano d’Érard ! — Madame, c’est pour faire chanter le ramoneur dans la cheminée. »
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,5 x 8,4 cm
B p. 29
Application de l'électricité aux pianos. — M. Wagner endort, avec son piano, toutes les lignes télégraphiques appartenant aux nations qui ne veulent pas monter ses opéras.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,8 x 6,6 cm
1863 Volume XLI

1051, 18 avril : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 252)
A p. 252
Le bal des blanchisseuses. « Tiens ! un bouton de chemise au fond de mon verre d’eau sucrée ! — C’est bien possible ! nous avons fait nos rafraîchissements avec l’eau de la lessive. »
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,6 x 8,8 cm
1863 Volume XLII

1078, 24 octobre : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 284)
A p. 284
Mourawieff se faisant applaudir pour sa manière de lever la jambe.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,8 X 7,7 cm
1864 Volume XLIII

1089, 9 janvier (suite) : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 28)
F p. 28
Hector Berlioz et Richard Wagner luttant à qui endormira l’autre.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,4 x 7,3 cm
G p. 28
Réouverture des bals de l’Opéra. — Venant de reconquérir le droit au travail.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,6 x 7,3 cm
1864 Volume XLIII

1102, 9 avril : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 232)
A p. 232
Le ballet de <i>la Maschera</i> payant comme les autres son tribut à la grippe.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6 x 9 cm
B p. 232
Ne pouvant résister aux morceaux entraînants exécutés par le carillon de Saint-Germain l’Auxerrois.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,4 x 6,7 cm
C p. 232
Monsieur, descendez ! on ne monte pas sur les tables. — Oh ! yes, je volais voir les 60,000 francs que Mlle Theresa elle avait dans son gosier.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,4 x 9 cm
D p. 232
Sur la musique de Nadaud. Le Prussien. — Si nous marchions sur le Jutland ? L’Autrichien. — Brigadier ! vous avez raison !
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,6 x 6,4 cm
E p. 233
Nubar-Pacha montant sur la scène de l’Opéra, pour prier Moïse d’user de son autorité sur la mer Rouge, en empêchant de se jeter dans le canal de M. de Lesseps.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 6,8 cm
1864 Volume XLIV

1116, 16 juillet : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 44)
A p. 45
Félicien David trouvant qu’il n’y a pas que lui pour faire le désert. La Russie est tout aussi habile.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6 x 4,1 cm
B p. 45
La liberté des théâtres. Guignol se mettant à chanter <i>les Huguenots</i>.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,3 x 5,1 cm
C p. 45
Pensée d'un décrotteur. — On va monter <i>l'Africaine</i> ! Sapristi ! pourvu que cela ne fasse pas monter le prix du cirage.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,5 x 5,5 cm
D p. 45
Le comte de Lara, entre lord Byron et Aimé Maillard, ne sachant auquel des deux il doit le plus de reconnaissance ! L’un lui a consacré un si beau poëme ! L’autre une si belle musique !
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,7 x 6,5 cm
1864 Volume XLIV

1131, 29 octobre (suite) : « Revue trimestrielle, par Cham. » [caricatures] (p. 284)
B p. 284
L’Opéra et l’Hôtel-Dieu tout ça le même jour. Les malades qui ne trouveront pas de place à l’un, iront se faire soigner à l’autre.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
7 x 6,3 cm
C p. 284
— Pardon, madame, quelle est l’heure qui vient de sonner au carillon de St-Germain-l’Auxerrois ? — Monsieur, c’est polka moins un quart.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,4 X 7,6 cm
D p. 284
Le carillon de Saint-Germain-l’Auxerrois détournant de leurs copies les peintres qui font des études au Louvre.
Cham [Amédée-Charles Henri, comte de Noé]
6,6 x 9,2 cm