Years to
Visual Artists
1847 Volume VIII

206, 6 février : « Paris en Loges, par Damourette. » (p. 365)
A p. 365
À l’Opéra.
Abel Damourette
14,3 x 10,6 cm
1850 Volume XV

372, 13 avril : « L’Olympe au coin de la rue, par Damourette et Th. Gersan. » [caricatures] (p. 236)
A p. 237
Te voilà donc, dieu déchu de la lyre ! Apollon, méprisé depuis que l’on sait lire ! Ton instrument ne rend qu’un son poussif, Tes vers sont remplacés par le législatif.
Abel Damourette
14 x 10,5 cm
1850 Volume XV

376, 11 mai : « L’Olympe au coin de la rue, par Damourette et Th. Gersan. (Suite.) » [caricatures] (p. 300)
A p. 301
Voilà ce qui charmait et faisait à la fois Fuir le prudent Ulysse ; aujourd’hui, [je conçois Les sirènes étant à celles-ci pareilles, Que le prudent Ulysse eût peur pour [ses oreilles.
Abel Damourette
13 x 10,6 cm
1856 Volume XXVII

678, 23 février : « Les Soirées, études par Damourette. » (p. 121)