Years to
Visual Artists
1895 Volume CV

2718, 30 mars : « Le socle et la statue. Par Henriot. » [caricatures] (p. 3)
A p. 3
Pour une fois laissez-moi vous narrer une histoire vraie, qui m’a été contée à votre intention par un ministre qui désire garder l’incognito.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
4 x 3,7 cm
B p. 3
C’était au bal de l’Opéra, il y a un mois : une honorable femme de ménage y conduisait sa fille.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
4 x 5,1 cm
C p. 3
Le bal de l’Opéra constitue un des derniers salon où l’on cause, et la jeune fille était très entourée.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
4 x 5 cm
D p. 3
Si bien que, dans une forte bousculade, la mère fut jetée sur le buste d’Alphonse Royer. Ce Royer, qui n’était pas assez Collard, tomba sur le pied de la pauvre femme et l’écrasa net. D’où opérations chirurgicales et procès à la Direction de l’Opéra.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
5,9 x 10,4 cm
E p. 3
— La statue appartient aux Beaux-Arts. C’est elle qui a écrasé le pied. Donc le ministre de l’Instruction publique est responsable.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
3,8 x 5,2 cm
F p. 3
— Pardon, dit le ministre, le socle de la statue appartient aux Bâtiments civils, qui dépendent du ministre des Travaux publics !
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
3,9 x 4,3 cm
G p. 3
— Excusez, disent les Bâtiments, le socle n’est pas tombé, donc il était solide...
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
4 x 5,7 cm
H p. 3
— Halte-là... reprennent les Beaux-Arts, c’était à vous d’assujettir la statue sur le socle...
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
3,6 x 3 cm
I p. 3
— À qui appartient la vis qui reliait le buste au socle ?
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
3,6 x 3 cm
J p. 3
La discussion durera deux ans... et pendant ce temps la mère infortunée va continuer à se frotter le pied.
Henriot [Henri Maigrot dit Henriot (aussi Pit)]
3,8 x 3,4 cm